pexels-jeff-siepman-5237010

La conservation des charcuteries

temps de lecture: 2 minutes

La conservation des charcuteries nécessite un respect sans faille de la chaîne du froid. Des unités de production, au domicile du consommateur, plusieurs règles d’hygiène doivent être impérativement respectées.

📍Les fabricants
Chaque étape du processus de fabrication des charcuteries est rigoureusement contrôlée par le fabricant, lui-même, mais également par des organismes officiels.
➢L’identification de chaque produit, par un numéro de lot, permet de garantir sa traçabilité et de reconstituer très rapidement son historique.
➢D’autres mesures, adoptées comme la démarche HACCP*, la formation du personnel à l’hygiène, la validation des dates limites de consommation (DLC), la rédaction et la mise en œuvre d’un guide de bonnes pratiques d’hygiène des charcuteries, dans le respect du Code des usages de la charcuterie.

📍Les distributeurs
Les transporteurs et le secteur du commerce, maillons intermédiaires entre les industriels et les consommateurs, doivent également suivre les règles d’hygiène indispensables afin de garantir la sécurité des charcuteries.
➢Ainsi, les produits sont conservés entre 0 et +4°C. En cas de vente à la coupe, les distributeurs doivent également manipuler hygiéniquement les produits.

📍Les consommateurs
La sécurité alimentaire des charcuteries dépend également du bon respect des règles d’hygiène par le consommateur, le dernier maillon de la chaîne du froid.

Les règles sont les suivantes :
➢Éviter de rompre la chaîne du froid, lors du transport des aliments frais du magasin au domicile. De même, après chaque repas, les produits doivent être remis rapidement au réfrigérateur.
➢Respecter la température de conservation signalée sur l’emballage des produits vendus en libre-service. Sous vide ou à la coupe, les charcuteries se conservent entre 0 et +4°C.
➢Veiller au respect des dates de limites de consommation (DLC), indiquées sur les produits.
➢De plus, toutes charcuteries entamées doivent être impérativement consommées très rapidement.

👉🏻D’autres règles d’hygiène élémentaires doivent être également garanties, afin d’éviter tout risque de contamination des denrées :
➢Prendre soin de son réfrigérateur (le nettoyer et le désinfecter régulièrement, vérifier sa température, conserver séparément ou protéger les produits prêts à consommer des produits crus, afin d’éliminer les risques de contamination croisée) ;
➢Nettoyer régulièrement sa cuisine, ses appareils ménagers et ustensiles de cuisine et se laver les mains avant la préparation.

Image : pexel Jeff siepman source : lescharcuteries.fr

Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

Autres articles dans la même catégorie

L’étiquetage alimentaire

28 novembre 2022

Les pictogrammes de danger sur les produits d’entretien

21 novembre 2022

Requalification du CDD en CDI

7 novembre 2022

Récapitulatif des labels de qualité dans la gastronomie

10 octobre 2022

Ce que doit préciser un contrat d’extra ?

3 octobre 2022

Quelles sont les particularités du contrat d’extra ?

19 septembre 2022

connexion

pas encore de compte ?